Opéra à Vérone en été

Opéra à Vérone en été, il est encore temps de réserver vos places !

Opéra à Vérone en été

Etes-vous déjà allé à l’Opéra à Vérone en été ????

Opéra à Vérone

Cette ville magnifique en bord d’Arige, vous réserve de magnifiques surprises

Se régaler avec un opéra aux arènes est un plaisir à déguster avec délectation.

Mais parlons de la ville de Vérone en premier

Tant il est vrai que la musique et l’Histoire se confondent dans cette ville bimillénaire.

Construites en 30 après Jésus-Christ, les Arènes se placent au rang des amphithéâtres les mieux conservés de l’époque romaine.

Elles peuvent contenir 30 000 spectateurs, hier comme aujourd’hui.

Pendant la Renaissance, le monument est restauré et utilisé comme théâtre. Mais il faudra attendre 1913 pour que l’Opéra prenne tout l’espace et donne à la ville ses lettres de noblesse en matière d’opéras.

C’est le 10 août 1913 qu’est célébré le centenaire de Aïda, de Giuseppe Verdi, avec une production remarquable.

En 2017, en mode vintage, une série de 9 représentations est donnée en juillet, inspirée du Aïda de 1913 : costumes, décors, mise en scène…Ces représentations alternent avec une Aïda de facture plus contemporaine.

Je vous mets tout le programme 2018 à la fin d’article.

On peut aller à l’Opéra à Vérone en été ET visiter la ville !

Le jour, ne manquez pas de flâner sur la place aux Herbes

Opéra à Vérone en été

Marché, cafés, fontaines et animation de tous les instants assurés. Le soir aussi, mais vous êtes aux Arènes !

L’incontournable Maison de Giuletta, avec son balcon

Opéra à Vérone en été

Sur la porte, des milliers d’amoureux ont marqué leur passage de graffitis, et moins ragoûtant, le mur de briques est constellé de chewing-gums

Opéra à Vérone en été

Heureusement une ravissante Juliette regarde ces violations avec sérénité et indulgence

Opéra à Vérone en été

Vous ne manquerez pas non plus la maison de Roméo et le tombeau de Juliette, dans un autre lieu qui invite au recueillement.

L’Art et la foi sont de forts symboles de Vérone

Opéra à Vérone en été

Le château et un des magnifiques ponts sur la rivière

Opéra à Vérone en été

De jour, un autre pont et les dômes des églises

Vérone, c’est 1000 ans de foi racontés par l’Art

Les églises historiques de Vérone sont uniques en Italie, pour leur raffinement, élégance….

San Zeno avec son fameux triptyque de Mantegna, art roman, portail en bronze.

L’église San Fermo, au charme gothique et sa curieuse église basse à 4 nefs

Santa Anastasia aux curieux bénitiers en forme de bossus, ses fresques d’art gothique et sa façade inachevée

La Cathédrale, Il Duomo

Avec l’association Chiese Vive (églises vivantes) , vous pourrez visiter les 4 principales églises pour 6€.

Sinon il y a un pass card, qui inclut les visites aux musées, à partir de 15€, selon le nombre de jours que vous restez.

Encore une fois, comme dans beaucoup de villes, on pense pouvoir visiter en un jour ou deux.

Ensuite, on regrette, on se dit « on reviendra »…

Mais le monde à visiter est tellement vaste… on ne revient pas !

Si vous pouvez prévoir 4 ou 5 jours à Vérone, vous ne le regretterez pas.

Le Musée recèle des richesses insoupçonnables.

Musarder dans les ruelles et découvrir des devantures, fenêtres… C’est ça Vérone.

Et pour les addicts… il y a le shopping, made in Italia (entendez par là… beaucoup plus chinois qu’italien)

Passons à l’Opéra à Vérone en été

J’ai eu la chance de voir Placido Domingo dans Aïda, l’année où je suis allée à Vérone. « Voir » c’est beaucoup dire, car j’étais loin, mais je l’ai bien entendu !

Opéra à Vérone en été

Pour célébrer ses 50 ans de carrière, il entame une tournée de 2 ans, dans les plus grandes villes du monde, avec 800 acteurs, dans une de ses mises en scène d’Aïda.

Il était au Stade de France le 23 septembre 2017, les prix des billets démarraient à 29 €.

Cette année là, je m’étais aussi offert Nabucco, que j’adore  et El Trovatore (Le Troubadour).

Une petite bougie nous était distribuée chaque soir, et quand la nuit tombait, tout le monde allumait sa bougie. Magique !

Les places à 22€ ne sont pas numérotées, il faut donc y aller tôt.

Histoire de tâcher d’obtenir une pas trop mauvaise place. Entendre, n’est pas un problème, l’acoustique est excellente. Mais en ce qui concerne le « voir », il faut de bonnes jumelles.

Programme Opéra à Vérone en été 2018

NABUCCO  6 représentations : 7, 12, 20 et 28 juillet, 10 et 18août

AIDA 16 représentations 23 et 28 juin, 8, 10, 14, 19, 22 et 27  juillet, 2, 5, 7, 11, 19, 23 et 29 août et 1er  septembre

TURANDOT  5 représentations 30 juin, 5, 13, 18 et 26 juillet

CARMEN  13 représentations 28 et 29 juin, 6, 11, 17 et 21 juillet, 5, 9, 12, 22, 25, 28 et 31 août

BARBIER DE SEVILLE  4, 8, 17, 24 et 30 août

OPERA de VERDI 26 août

ROBERTO BOLLE and FRIENDS 1 seule représentation créée pour Vérone le 25 juillet

Vérone pratique

Personnellement j’étais allée en voiture, j’avais le temps de flâner en route.

Et m’étant pris tard, j’ai eu des places de gradins pour les opéras, à 22€. Pour les places numérotés… elles commencent à 81€

Je n’ai pas trouvé de places dans les couvents que je convoitais. Réservés aux femmes, ils sont bien placés et pris d’assaut.

Je me suis rabattue sur le camping, au-dessus de la ville. Un lieu très sympa, avec une vue sur la ville et l’Arige absolument exceptionnelle.

En avion depuis Paris, avec la Luftansa (escale à Francfort) comptez un peu moins de 200€ au milieu de juillet.

Pour l’hébergement, les couvents sont un bon plan, encore faut-il s’y prendre à temps.

Il faut absolument la carte internationale des AJ pour y loger (dans toute l’Italie)

Les hôtels, les chambres d’hôtes, vous avez l’embarras du choix, selon votre budget  Office de Tourisme ICI

 

 

 

 

 

 

Téléchargez vos cadeaux de bienvenue
Inscrivez votre nom et votre email pour recevoir gratuitement vos 2 guides : "7 astuces pour voyager moins cher" et "10 conseils pour rester en forme après 60 ans"
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Nous respectons votre vie privée.

You may also like

  1. Je connais mais cela fait plaisir de redécouvrir et les photos sont réussies un régal des yeux à défaut d’écouter les airs d’opéra italiens !!!cool

    1. Coucou Merci Elisabeth… Je suis une « critiqueuse » de naissance alors évidemment les chewing-gums, par exemple ou les boîtes jaunes et le PQ transparent en Australie…. ça ne me laisse pas indifférente !!! C’est aussi une façon de montrer que tout n’est pas « rose » ailleurs non plus… comme chez nous quoi !!!! Bisous Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.