affiche de Chirac au théâtre de la contrescarpe

« Chirac » au théâtre de la Contrescarpe

« Chirac » au théâtre de la Contrescarpe

« Chirac » au théâtre de la Contrescarpe

Bonjour tout le monde !

Après deux ans d’absence à Paris, j’ai enfin repris le chemin du théâtre de la Contrescarpe hier soir. Et je ne l’ai pas regretté !

Une pièce co-écrite par Dominique Gosset (directeur du théâtre de la Contrescarpe) et Géraud Bénech (auteur).

Le pitch en quelques mots

Dans un jardin public, une femme, Valérie (Fabienne Galloux) s’endort après avoir lu quelques chapitres des Mémoires de Jacques Chirac. Soudain apparaît dans son rêve Jacques Chirac (Marc Chouppart).

Dans le fond de la scène, tout d’abord un jardin public, puis pendant le rêve un tableau surréaliste à la façon de Dali avec des photos de Romain Veillon

Marc Chouppart (Chirac) et Fabienne Galloux (Valérie)

Crédit photo de Fabienne Rappeneau 

Le décor est planté, il est temps de découvrir l’homme qui se cachait derrière de grosses lunettes en écaille, immense dans son costume impeccable.

Jacques Chirac, ancien Président des Français

Qui était réellement cet homme tour à tour aimable et brutal, pudique et jovial, amateur de bière mais également de poésie…

Assumant une politique productiviste, dans un contexte d’expansion de la population, mais également écologiste.

On ne sait pas qui il était au juste, mais on a pu voir des milliers de personnes lui rendre hommage le jour de ses funérailles.

Indéniablement, le peuple français, de son bord politique ou pas, a été touché par sa disparition et l’a montré.

Les auteurs ont voulu tenter de dévoiler un peu plus cet homme qui a eu une si longue carrière publique.

Alors que l’on souligne toujours son courage, sa ténacité, son humour, son style, tout comme ses conquêtes… Ou encore, ses médiatiques visites au salon de l’agriculture, son appétit gargantuesque et bien d’autres traits de cet homme hors du commun. Cependant, comme il est souligné dans la pièce, un véritable bilan de son action politique et de ses conséquences n’a jamais véritablement était mis à jour.

Pour ma part, mon âge me permet de souligner un fait qui m’a marquée à jamais : sa démission du poste de Premier Ministre sous Giscard d’Estaing.

Le seul Premier Ministre de notre République à avoir démissionné de lui-même. Sans vouloir être vulgaire, je dirais qu’il avait quelque chose dans le pantalon, que l’on aime le personnage ou pas !

Alors qui était « CHIRAC » ?

Chirac à la contrescarpe

Crédit photo de Fabienne Rappeneau 

La pièce tente d’apporter quelques réponses, alternant gravité et humour.

En imaginant un dialogue entre les deux protagonistes sur scène, les auteurs ont tellement bien étudié le personnage que le dialogue entre Valérie et Chirac nous entraîne vite dans la découverte de l’homme politique mais aussi intime.

Bien entendu nous sommes au théâtre et le déroulé est imaginaire, cependant les faits révélés, sont, eux, bien réels.

Et si le spectateur a le sentiment de mieux connaître le grand homme, l’ambition des auteurs est atteint.

Notes de mise en scène

Marc Chouppart a été choisi car, déjà physiquement, il incarne à merveille Chirac.

Pas de caricature à la façon des Guignols d e l’info, mais au contraire porter le personnage dans ce qu’il avait d’authentique et qui reste dans la mémoire collective.

Aussi bien sa tenue, ses mimiques, sa voix, sa façon de parler, observer, écouter.

N’était-il pas lui-même un grand acteur ?

Mais Marc Chouppart réussi à nous laisser prendre et l’on ressort en ayant une vision plus intime du personnage.

Valérie Galloux lui donne la réplique avec beaucoup de talent, jouant à la grande admiratrice de l’ancien Président.

Une pièce à ne pas manquer. Le théâtre était plein, comme tous les soirs jusqu’au 22 août.

Je vous rassure, la pièce reprend en 2022 pour notre plus grande satisfaction.

Infos pratiques

Théâtre de la Contrescarpe
5, rue Blainville 75005 PARIS

Le théâtre ouvre les jours suivants
• lundi au vendredi de 15 h à 22 h
• samedi de 10 h à 22 h
• dimanche de 13 h à 22 h

MÉTRO : Place Monge (Ligne 7), Cardinal Lemoine (Ligne 10) RER B, Luxembourg

 

 

 

Posts created 235

4 commentaires pour “« Chirac » au théâtre de la Contrescarpe

  1. Belle analyse de la pièce de théâtre
    La capitale offre des plaisirs variés
    Bonne escale à Paris Mireille

    1. Bon dimanche Elisabeth, oui Paris est tellement riche culturellement ! Un plaisir à savourer intensément.

  2. Jouer ce genre de personnage est un exercice de style, bravo à l’acteur qui interprète sans caricature.
    Monsieur Chirac, que l’on aime ou pas, avait cette empathie que tout le monde appréciait, un vrai personnage
    Profite bien de Paris

    1. Merci Elisabeth. Les journées ne sont pas assez longues !!!! Belle journée Mamie double

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »
YouTube
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :