Vous n'aurez pas la Bretagne présentation

Vous n’aurez pas la Bretagne

Vous n’aurez pas la Bretagne

Bonjour tout le monde !

Je reviens vers vous aujourd’hui avec du théâtre « Vous n’aurez pas la Bretagne », écrit et produit par Alain Péron.

Alain Péron est passionné d’Histoire, et il nous avait déjà régalés avec l’Histoire de Charles VII entre 2020 et 2021. A vrai dire, on ne se lasse pas de cet auteur !

Le Pitch Vous n’aurez pas la Bretagne

Le destin de la Bretagne se joue ici, dans la confrontation entre Anne de France et Anne de Bretagne.

La première, fille de Louis XI, voulait la soumettre. Cependant que  la seconde,  lutte, toute sa vie, pour son indépendance, même après avoir été sacrée reine de France.

D’ailleurs, cette pièce nous relate cet épisode de notre Histoire.

 Le Résumé de la pièce

Je ne vais pas vous raconter  toute l’histoire, bien sûr.

Simplement, situer le moment des événements : Louis XI vient de mourir.

Toutefois, son fils Charles VIII n’a que 13 ans, c’est la sœur du roi, Anne de France qui assure la régence.

Louis d’Orléans, beau-frère et cousin du jeune roi,  manifeste  sa désapprobation, jusqu’à provoquer une guerre avec la Bretagne. D’ailleurs, il  et finira en prison.

Ensuite, après 4 ans de conflit et  défaite des Bretons, la duchesse Anne de Bretagne (que Louis d’Orléans convoitait) est contrainte d’épouser Charles VIII

Elle est sacrée reine de France, et entre en conflit avec l’ex-régente.

Charles revient d’Italie, émerveillé par le début de la Renaissance. Toutefois, il décède, sans héritier.

Selon un traité, sa veuve épouse son successeur, Louis d’Orléans devenu roi sous le nom de Louis XII.

Ainsi donc, Anne de Bretagne sera reine de France pour la deuxième fois.

Malgré ce qui les oppose au plan politique, sur l’indépendance bretonne, les deux Anne vont dévoiler des sentiments communs.

En effet, elles nous livrent, chacune à sa façon, la dure réalité du destin des femmes de l’époque.

Ne l’oublions certes pas, c’est l’époque où les hommes décident de tout.

Cependant, ces deux femmes ont le courage d’affirmer leur volonté propre, face à l’ambition des hommes.

Notons encore que l’histoire se situe à la période charnière de Moyen Age et de la Renaissance.

Alain Péron, auteur et metteur en scène

Comme comédien, Alain Péron se forme auprès de David Sztulman (Cours Simon) et Jean-Laurent Cochet.

Comme auteur, Vous n’aurez pas la Bretagne est sa quatrième pièce..

Et, effectivement c’est la suite historique de  « J’ai sauvé la France ! » ou l’incroyable destin de Charles VII (Théâtre de la Contrescarpe octobre 2021 à juin 2022).

Avec ces 2 pièces, l’objectif est de faire accéder un large public  à des pages historiques méconnues. D’ailleurs, cette mémoire collective est possible, grâce à des personnages, des situations et des émotions qui parlent à tous,

Valérie Delva Famy : Direction Artistique & Scénographie

La pièce se construit autour de quatre jeunes personnages. Ils se confrontent à la réalité contraignante du monde.

Cependant, aristocrates, au sommet de la pyramide sociale, les protagonistes pensaient que le monde se plie à leurs désirs.

Nous découvrons avec eux une autre réalité : prince, princesse, duc ou duchesse, contraint dès l’enfance à des devoirs d’adulte. On ne fait pas ce qu’on veut de soi quand on est souverain des autres.

Toute la scénographie se base sur le contraste entre le rêve enchanteur  de l’enfance et la réalité vécue.

Qu’elle soit  historique, politique ou sociale, elle contraint déçoit, meurtrit.

C’est ainsi que l’atmosphère visuelle de la pièce est onirique, colorée, à la limite de l’univers du conte féérique.

Vous n'aurez pas la Bretagne

Les comédiens de Vous n’aurez pas la Bretagne

Ondine Savignac est Anne de France Ondine Savignac est comédienne, chanteuse (Mezzo) et danseuse.

Sa carrière est déjà bien riche

Aurélien Boyer est Charles VIII

Brillant comédien, magistral dans ce rôle.

Il écrit également

Mathilde Wislez est Anne de Bretagne. Elle travaille des rôles du répertoire classique mais aussi contemporain.

Egalement, des premiers rôles dans des courts métrages.

Thomas Maurin est Louis XII Thomas Maurin

Improvisation, théâtre musical, caméra… tout l’intéresse et lui permet de nourrir son travail sur scène

Un quatuor qui enchante le public du théâtre de la Contrescarpe dans cette pièce.

Du même auteur Alain Péron, je vous parlais déjà de « J’ai sauvé la France » ici

Notez encore que toutes les photos sont de Fabienne Rappeneau que nous remercions bien sûr.

En conclusion «  Vous n’aurez pas la Bretagne »

Si vous avez aimé cet article sur le théâtre de la Contrescarpe «  Vous n’aurez pas la Bretagne », vous pouvez, bien sûr, le partager, l’aimer…. Sans modération ! Cependant, vous pouvez aussi vous abonner à ce blog ! Stay connected !

De surcroit, si vous aimez les recettes de cuisine, le tricot, la couture… Je vous invite à découvrir également mon autre  blog dédié « Mimitricot »

Ou encore visionner les tutos sur ma chaîne Youtube Mireilleover60

Infos pratiques

Théâtre de la Contrescarpe
5, rue Blainville 75005 PARIS

Tél : 01 42 01 81 88

Métro : Place Monge (Ligne 7), Cardinal Lemoine (Ligne 10) RER B, Luxembourg

Bus :Monge 47, Cardinal Lemoine 47, 89 et Panthéon 84. Parking : Soufflot-Panthéon

Pour cette pièce :

  • les MARDIS à 21h
    • les MERCREDIS à 19h
    • les DIMANCHES à 18h30
Posts created 270

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »
YouTube
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :