Le jeûne intermittent on en parle ?

Le jeûne intermittent on en parle ?

Le jeûne intermittent on en parle ?

J’avais déjà abordé le sujet il y a 3 ans maintenant avec une vidéo sur Youtube Le jeûne intermittent on en parle ?

Bonjour tout le monde !

Je reviens vers vous sur le sujet car cette méthode suscite des analyses de chercheurs très intéressantes.

Du coup j’ai pensé que ça pourrait être un article complémentaire au livre de Frédérique Chataignier dont il était question dans ma vidéo.

Quoi de neuf en santé ?

Voici donc ce que m’a confié un chercheur d’un grand laboratoire français.

Dans notre société, les sollicitations alimentaires sont abondantes.

Et, forcément, nous mangeons trop, avec pour conséquence l’obésité, les maladies cardiovasculaires…

Pour augmenter notre longévité en bonne santé, la restriction calorique est la seule méthode qui s’est avérée efficace.

Et contrairement aux idées reçues, le jeûne ne serait pas associé à un état de fatigue.

Bien au contraire, l’endurance physique et les capacités mnésiques sont même majorées chez l’animal et expérimentalement chez l’homme.

Mais un régime par restriction calorique est difficile à suivre et voué à l’échec dans le temps.

Une alternative à la mode en ce moment notamment chez les sportifs est le jeûne intermittent.
Ceci consiste à alterner des périodes de jeûne plus ou moins longues et des périodes de prise alimentaire.

Ce jeûne intermittent est plus facile à mettre en œuvre que le jeûne continu strict. Il pourrait apporter les mêmes bénéfices sur la santé.

Dans le jeûne intermittent, la quantité de nourriture n’est pas limitée.
Il est possible de manger de tout, jusqu’à satiété, à condition de rester dans la fenêtre horaire d’alimentation.

Les effets du jeûne intermittent sur la santé

Jeûner par intermittence fait perdre du poids,  je vous en parle dans la vidéo.

Mais aussi, a des effets favorables sur la pression artérielle, le taux de lipides et d’insuline dans le sang.

Les personnes qui jeûnent entre 40 et 60 ans auraient un risque moindre d’AVC, de maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.

Bon, perso, j’ai commencé un peu tard, mais je trouve que c’est mieux que pas du tout !

Il existe différentes manières de pratiquer le jeûne intermittent. Le plus connu étant 10 heures d’alimentation possible et 16h de jeûne par jour.
Par exemple, dîner à 20 h et le lendemain déjeuner à midi en sautant le petit-déjeuner.

Ou, comme je fais, j’arrête de manger à 17 h et je reprends le lendemain, très copieusement.

Ce qu’en disent les scientifiques

Une publication scientifique récente dans la revue Cell Metabolism a montré qu’un jeûne intermittent de 14h (14 h de jeune, 10 h de repas possible) chez des sujets, pour la plupart obèses, a entraîné une

baisse de 3 % du poids, de 5% de la pression artérielle, de 12% du LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) et de 3 cm de tour de taille en 3 mois.

Et comme les marqueurs de l’inflammation baissent aussi et que le pouls au repos est plus bas, l’impact cardio-vasculaire du jeûne intermittent pourrait être important. Y compris chez les personnes non obèses.

Le jeûne intermittent on en parle avec son médecin traitant

Comme je le disais déjà en 2017, avant de commencer un jeûne intermittent, il est bien entendu recommandé d’avoir un avis médical.

Il est important de  s’assurer de l’absence de contre-indication et que les besoins nutritionnels soient couverts, surtout quand on a des pathologies.

Kleos, chercheuse.

Informations

Dans la rubrique « Coups de coeur » vous trouverez des liens vers les outils qui m’ont fait progresser et donner de la visibilité sur la toile et les réseaux sociaux

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez le partager, ça me fera réellement plaisir. Je vous en remercie par avance.

Vous avez les boutons de partage à disposition.

Vous ne voulez rien louper de mes publications ? Abonnez-vous !
Vous pouvez me suivre chaque jour jour sur InstagramFacebook , twitter , Pinterest ou tumblr !

A tout bientôt mes ami(e)s

Posts created 213

8 commentaires pour “Le jeûne intermittent on en parle ?

  1. Coucou, plus jeune je le faisais, et puis j’ai arrêté
    aujourd’hui je pratique le jeune intermittent depuis que je sais que j’ai du diabète, le résultat c’est une baisse du taux de sucre dans le sang assez intéressante car sans médicament, d’autant que j’ai une incompatibilité avec le médicament qui est en général prescrit
    le plus dur c’est d’éduquer son cerveau,qui a la fâcheuse ou pernicieuse tendance à envoyer le message « j’ai faim », juste pour grignoter une bricole
    je jeune le soir vers 18 h jusqu’au lendemain 9 h à quelques exceptions près car il y a la vie sociale aussi mais je tiens ce fil de conduite
    bonne journée

    1. Coucou !Comme tu dis des exceptions avec la vie sociale, sinon je le fais en permanence. Et même aujourd’hui je fais détox uniquement raisin et eau ! Tous les jeûnes donnent la pêche en plus des bienfaits sur différents éléments de santé comme le diabète. Belle semaine.

  2. Oh tu as bien fait d’en parler , je n’en ai jamais fait mais cette année j’y pensais. Mais je ne sais pas si le raisin est suffisant et combien de jours je peux le faire , peut-être que cela est bon contre l’hypertension . Qu’en penses tu . Bel après-midi . Bizh

  3. Coucou Brigitte. J’ai parlé du raisin en tant que cure détox sur mon instagram hier mais pas dans cet article. La cure détox avec le raisin ou autre aliment, c’est quelque chose de ponctuel , le jeûne intermittent, tu peux le faire toute l’année, tous les jours ou seulement 5 fois par semaine, ou moins, tu choisis ton mode. Il faut surtout que ce soit un plaisir et que ta vie sociale n’en souffre pas. Mes enfants sont maintenant habitués à mes habitudes, je prépare à manger, chacun mange quand il en a envie. De temps en temps je dîne avec eux et je déjeune plus tard le lendemain. ça n’est jamais une contrainte, mais un mode d’alimentation plus raisonnée. N,’hésite pas si tu as des questions. Belle soirée .

  4. Coucou ma Mireille ! Ho alors moi, non, pas de jeûne…mais une cure de bonne soupe maison avec des légumes du jardin ! lol. Merci beaucoup pour ce rappel ! 🙂 Gros bisous et bonne journée ma Mireille <3 Nathalie

    1. Helle ma Nathalie. Ce n’est pas un jeûne au sens que l’on entend habituellement, pour moi c’est mettre son système digestif régulièrement. Quant aux soupes… Elles sont tout à fait « autorisées » le soir, ce n’est pas comme manger de la viande avec des frites bien grasses !!! ahahah Bisous

  5. coucou Mireille ! .je mange quand mon corps en a besoin, figure toi que sans le savoir c’est ce que je fais ! car je ne prend pas de petit déj le matin. J’avoue ne pas avoir vu de différence ..des gros bisous

    1. Coucou Flora. Alors si déjà tu te sens bien c’est un énorme résultat ! Mettre son système digestif au repos régulièrement est une habitude très saine !!!! Beau dimanche ma belle

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :