La nouvelle Gare du Sud à Nice

le fronton de la gare

La nouvelle Gare du Sud à Nice

17 mai 2019… une date historique pour la nouvelle Gare du Sud à Nice

Trente années d’abandon…

Inauguration de la nouvelle Halle Gourmande

« Pendant 30 ans, nous, les Niçois, nous avons perdu la mémoire et oublié la vie… »

Ainsi démarre le discours d’inauguration de notre Maire Christian Estrosi…

discours du maire

Un beau discours relatant les péripéties de cette gare chère au coeur des Niçois, qui avait perdu la vie un matin de 1991…

Et on sent là toute l’émotion, tout l’amour que notre Maire ressent pour sa ville, en ce jour d’aboutissement d’années de combat pour la réhabilitation de cette gare, aujourd’hui halle gourmande.

30 ans d’abandon… par les différentes municipalités qui se sont succédées, et les délires d’effacement du passé…

On imagine l’énergie, la ténacité sans faille, le courage, qu’il a fallu déployer pour renverser la situation et arriver à la concrétisation finale du projet.

 » Grandir en faisant vivre nos racines »

Je suis de nulle part et de partout, citoyenne du monde…

Pourtant je me sens bien à Nice, comme si j’y vivais depuis des décennies.
Moi qui aime bouger, découvrir…je suis gâtée !

Nice est une ville animée, il s’y passe toujours quelque chose.

Alors je vais vous raconter l’histoire de la Gare du Sud, avec ses heures de gloire, sa période d’abandon et sa renaissance dans la lumière, non pas de Dieu, mais de la volonté d’un homme et, avec lui, d’une équipe solidaire.

N’attendez pas une longue histoire, quoique… elle serait trop longue, juste quelques images.

L’histoire d’une grande dame

Une « Grande Dame » car en plus d’avoir été indispensable à la vie des Niçois, elle a une particularité, disons un cousinage, avec notre Dame de fer parisienne.

La nouvelle Gare du Sud à Nice a été construite en 1892, par les soins de l’architecte Prosper Bobin.

Toute la partie accueil de voyageurs était en pierres/briques avec ce magnifique fronton

 le fronton de la gare

« Chemins de fer de Provence »… comme ça sent bon le soleil, le ciel bleu, la vie douce…

A l’intérieur, les quais et le garage des trains d’où descendaient des flots de femmes, hommes, enfants étaient abrités par une extraordinaire structure, toute de verre et de fonte

la structure de G. Eiffel

Structure imaginée par Gustave Eiffel pour abriter le pavillon d’Autriche-Hongrie à l’Exposition Universelle de 1889 à Paris.

Démontée et transférée à Nice après l’exposition.

On savait sans doute mieux recycler à l’époque….

la nouvelle gare du sud à Nice quai et garage des rains

La loco fumante….

C’était l’époque où la gare était un véritable poumon vital qui approvisionnait les marchés de Nice, et en premier lieu le marché Libération, à la sortie de la gare.

Un va et vient incessant venant de Draguignan et Grasse, de Puget-Théniers et Digne.

Fruits et légumes, oeufs et lait, de la plaine du Var, des collines, des vallées…

Tout l’arrière pays et au-delà pour nourrir la ville.

Un jour, ce coeur de ville a ralenti puis s’est éteint… 1991… pas si loin….

Les années noires

Abandon … voilà ce que cela veut dire  :

la nouvelle gare du sud à Nice abandon et herbes folles

Comme un terrain vague, une friche industrielle… Herbes folles …

Puis l’explosion des voitures…. tiens un parking ce serait pas mal…

la nouvelle gare du sud à Nice parking pour voitures

Ce fut un réel projet, heureusement abandonnélui aussi

Comme le phoenix, la Renaissance

Quelques années de batailles pour obtenir le classement au Patrimoine, ce beau bâtiment historique le méritait.

Encore quelques autres pour mettre à bas les réticences toujours bienveillantes….

Et enfin … des mois de travail des équipes du bâtiment pour remettre en état, à l’identique, cette structure signée Gustave Eiffel.

la nouvelle gare du sud à Nice la halle aujourd'hui

Des restaurateurs qui ont cru dans le projet se sont installés, une trentaine, je n’en citerai aucun pour ne blesser personne que j’oublierais…

Mais je vous invite à venir les découvrir dans ce cadre magnifique, avec évidemment des spécialités niçoises…

la nouvelle gare du sud à Nice intérieur

Non seulement les restaurants mais les événements qui s’y déroulent, pour une sortie festive, vous ne serez pas déçus.

Pour un voyage gourmand et événementiel, suivez le programme ICI il y en a pour tous les goûts

Et puis vous (re)découvrirez ce quartier Libération qui revit.
Le manège à l’ancienne est revenu….

la nouvelle gare du sud à nice e manège

Le Pathé Gaumont multiplex, situé juste à côté, a ouvert ses portes en mars 2019 et vous accueille avec ses fauteuils hyper confortables et un programme énorme !

Vous passerez ici un moment magique en famille, entre amis…
Gageons que le lieu va devenir très vite the place to be, l’endroit le plus branché de Nice !

Je vous dis à tout bientôt mes amis ! 

You may also like

10 commentaires

    1. Merci Mireille pour ce bel article qui nous en apprend beaucoup sur cette partie de l’histoire de Nice. Hâte de découvrir ce lieu ! 😍

  1. c’est toujours émouvant de voir revivre un bâtiment qui a eu une grande importance à une époque et qui a justement fait vivre cette époque
    jolie transformation, bravo au maire et à tous les acteurs de cette renaissance

    bises

    1. Oui nous avons beaucoup de chance, Christian Estrosi est très attaché à sa ville. Ce n’est pas un « parachuté » comme dans tant d’autres villes… Bisous ma belle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.