Illectronisme ou les « illettrés » du Web

Illectronisme ou les illettrés du web

Illectronisme ou les « illettrés » du Web

Nouveauw « handicapés » de notre société surnumérisée ?

Un problème de société, en tout cas, dont on ne parle pas encore beaucoup.

Et pourtant….

La fracture numérique existe, ne nous voilons pas les yeux,  elle divise et isole les « victimes »  !

Conférence à Paris avec le Syndicat de la Presse Sociale

Après avoir soulevé le problème de l’illétrisme en France il y a bien longtemps, le SPS (Syndicat de la Presse Sociale) met en lumière cette nouvelle galère à laquelle sont confrontés 11 millions de nos concitoyens !

Pas rien ce chiffre…

J’ai assisté à une conférence des acteurs d’une étude commandée par le SPS à l’Institut CSA.

Si les pouvoirs publics ont bien pris conscience du problème de l’illétrisme, aujourd’hui ils doivent faire face à ce nouveau sujet de fracture sociale du XXIème siècle.

Et, ne nous y trompons pas, contrairement aux idées reçues, la réalité touche toutes les catégories sociales et tous les âges, ce qui est plus étonnant.

Que les plus de 70 ans soient dans la catégorie des personnes en difficulté sur ce sujet, nous pouvons parfaitement bien le comprendre.

Qu’un gamin de 15 ans ne sache manipuler que snapchat, facebook ou insta… Voilà qui interpelle gravement.

Qu’un adulte de 45 ans ne puisse pas donner une adresse e-mail, lorsque tout passe par là….

Je fais partie des vieilles blogueuses-youtubeuses…. cette conférence m’a vraiment interrogée sur notre société.

De l’illetrisme à l’illectronisme

Dans cette étude, les enquêteurs se sont rendu compte qu’un quart des Français ressent un certain malaise avec le numérique.
Mais pas que… Il ressort aussi que près d’un tiers d’entre eux sont conduits à renoncer à une recherche d’information, une enquête, une requête, une demande administrative ou commerciale.

Ils se sont aperçus que le problème d’apprentissage numérique mais également la conception même des sites web.  ne facilitent pas la navigation « à portée de tous » !

Le plus extravagant de tout cela , c’est que les opérateurs annoncent que 90% des Français possèdent une connexion internet, ainsi qu’un appareil pour surfer sur le Web (smartphone, ordinateur, tablette…)

Que devons-nous penser ? Ces équipements ne prouvent donc pas la maîtrise des nouvelles technologies !

Sommes-nous seuls dans cette situation ?

Il semblerait  que non ! Nous sommes même plutôt bien placés par rapport aux autres pays de l’UE, avec le Danemark.

Il est pourtant à noter une curieuse régression de 9% du Danemark par rapport à 2016 !

Cette cause nationale pourrait bien devenir européenne.

En effet, le partage des solutions semble une nécessité absolue

De plus en plus de démarches et de services sont dématérialisées, pour offrir, en théorie, plus de facilités aux citoyens et consommateurs.

En réalité, force est de constater que l’effet peut être contre productif…

L’illectronisme constitue désormais un défi majeur qu’il faudra bien relever.

Et c’est là que le rôle du SPS est primordial et sera d’alerter, sensibiliser et déclencher une prise de conscience!

Il va devoir se rapprocher des éditeurs de sites importants et utiles pour les Français (Administrations, Pôle Emploi, Préfectures et autres )

Quels autres acteurs ?

Sont concernés en premier lieu le monde du travail, la formation professionnelle, et bien sûr l’éducation.

Le chemin va être long et laborieux !

il va absolument falloir obtenir des producteurs et concepteurs de sites du monde digital qu’ils mettent en oeuvre des usages plus faciles d’accès au plus grand nombre.

Il faudra évidemment des alliances avec tous les acteurs concernés, particulièrement les associations ciblées.

D’ores et déjà un partenariat s’est engagé avec le Syndicat National des Radios Libres, qui sera le principal vecteur de la campagne.

Le SPS a aussi constitué un Conseil d’Experts avec sociologues, psychologues ou auteurs, qui doivent soutenir la cause et informer sur ce qui est devenu rapidement un problème de société.

J’aimerais avoir votre retour d’expérience sur le sujet en commentaire

Et vous, où en êtes-vous avec le numérique ?

Est-ce un sujet qui vous préoccupe ?

Avez-vous déjà eu des difficultés à naviguer sur un site officiel au point de renoncer et vous déplacer par exemple ?

Avez-vous toujours trouvé une solution de remplacement ?

Il est évident que nous ne pouvons plus revnir en arrière… alors inutile de se bercer d’illusions, il faudra s’adapter !

Je vous dis à tout bientôt 

Téléchargez vos cadeaux de bienvenue
Inscrivez votre nom et votre email pour recevoir gratuitement vos 2 guides : "7 astuces pour voyager moins cher" et "10 conseils pour rester en forme après 60 ans"
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Nous respectons votre vie privée.

You may also like

  1. A l’heure où tout devient informatisé même les documents officiels, nos jeunes qui sont nés avec n’auront aucun problème.
    Nous faisons partie des intermédiaires. Le plus difficile est pour les personnes âgées qui ne sont pas aidées et pour les gens hermétiques à tout ça.
    Cela devient un réel problème. Je ne sais pas où est la solution si ce n’est du bénévolat pour les aider . Car encore payer pour ça. …où allons nous ?
    Sujet très intéressant.
    Merci Mireille.
    Bel après midi !

    1. Bonjour Jany. Si un jour nous avons l’occasion de nous revoir je te confierai le dossier énorme de l’enquête… Ce que tu dis devrait être vrai…. en théorie, mais en théorie seulement ! Ce n’est pas parce que l’école laïque, républicaine et gratuite existait depuis longtemps que nous nous avions vaincy l’illétrisme en France… le quart monde, ça te parle ??? Eh bien c’est exactement pareil aujourd’hui… Les jeunes, nés avec un clavier dans les couches, ne sont pas du tout à l’abri, c’est impensable mais c’est trop vrai. Demaande à Béa de te parler de son expérience de prof… Non ce ne sont pas des cas isolés, un vrai phénomène exponentiel….
      Belle journée ma belle
      Mireille

  2. Bonjour

    J’ai 70 ans et je n’éprouve aucune difficulté à naviguer sur le Web, site officiel ou pas. Autrefois,il fallait compulser des livres, rechercher de la documentation en bibliothèque … et l’on ne trouvait pas toujours le renseignement recherché.
    Je n’ai plus ce problème: un petit tour sur mon moteur de recherche et hop, à tous les coups l’on « gagne »!j’apprécie vraiment beaucoup, comme j’apprécie de pouvoir envoyer des messages auxquels j’aurai une réponse rapide, voire immédiate.

    Facebook me permet d’avoir nouvelles et photos de mes proches au jour le jour et de leur donner des miennes en seul message!

    Le traitement de texte, les tableurs, sont de merveilleux outils, qui font gagner beaucoup de temps. J’apprécie également de pouvoir faire un tri dans mes photos (numériques) sans être obligée de tout faire développer, de pouvoir créer des albums en ligne …

    De nombreux documents ayant été numérisés, j’ai pu continuer mes recherches généalogiques sans avoir à me déplacer, publier mon arbre, y inviter ma famille proche ou lointaine … Bref, je suis enchantée par les possibilités qu’offrent ces nouvelles technologies, même si je déplore que des gens malveillants puissent les utiliser à mauvais escient!

    Bonne fin de journée

    1. Bienvenue sur ce blog, merci pour ton témoignage et bravo pour démontrer que les séniors sont à la page … numérisée ! Je dois dire que j’étais très choquée par les résultats de l’enquête, surtout pour ce qui concerne les jeunes comme l’était ma grand’mère par la découverte de l’énormité de l’illétrisme.
      Très belle journée
      MirelleOver60

  3. Bonjour chère Mireille,

    je ‘ai aucun soucis avec le « web » si ce n’est avec les trucs qui concerne le gouvernement et autres joyeusetés de la sorte!
    Je m’explique:
    Quand il s’agit de trouver des renseignements « officiels » (je veux dire par là, ceux qui nous sont donnés par « l’Etat ») je ne m’y retrouve pas dans leur charabia.
    Il y a près de 25 ans que je fonctionne avec internet, fichiers, photos, PSP et tout le reste, donc je me dis que je ne suis quand même pas aussi « bête » que ça!
    Mais ce qui m’énerve au plus haut point, c’est la façon dont sont rédigés les articles qui peuvent me concerner. Ça, ça m’énerve vraiment!!!!!!!!!!!!!!
    Comme le dit Chloys si plus haut, c’est génial de pouvoir communiquer avec ses proches qui ne sont plus si proches géographiquement. J’ai un frère qui vit au Québec depuis 1993 et mon autre frère vit dans le Nord de la France après avoir habité Strasbourg et moi j’habite en Belgique! C’est vrai que ça fait du bien de les voir en vrai même si ça ne remplace pas le « visu ». Mais j’apprécie quand même.
    Mais pour tout ce qui est paperasserie gouvernementale là, j’ai les boules!
    Alors, je ne sais pas si c’est voulu ou pas, mais c’est ça qui m’énerve le plus, c’est de ne pas comprendre leur charabia!
    C’est là, pour moi que ce trouve un énorme problème sinon, le reste ça passe et j’ai 66 ans bien accomplis…
    Je t’embrasse bien fort du haut de ma petite Belgique.

    Nanou.

    1. Bonjour Nanou . Tu es « normale » , comme tout le monde tu as des difficultés avec les imprimés sybilliques…. Ils l’étaient déjà en papier… C’est aussi ce point qu’a ppinté le SPS, espérons qu’il soit entendu… Et facilite vraiment nos vies au lieu de nous les compliquer !
      Belle journée, merci de ton témoignage.
      Mireille

  4. en effet c’est un problème, dans les années 70 chaque enfant savait lire, écrire et compter dès le cm2, ensuite il y a eu une mise en place de l’éducation par le haut avec un système d’apprentissage de mémoire visuelle, sans explications de toutes les subtilités de la langue française, et depuis quelques dizaines d’années il y a le téléphone avec les sms, et là il fallait faire très court à cause du prix de revient d’un message …
    la liste peut encore être longue, mais il y a quand même toujours quelqu’un à côté de nous qui est là pour nous aider encore faut-il savoir demander de l’aide mais je crois que le plus dur c’est de reconnaitre ses propres carences et là ce n’est pas évident
    bref le sujet est vaste
    bises bonne fin de soirée

    1. J’aime beaucoup ta vision optimiste des choses !!!! Je pense à nous deux… Mais comme tu « encore faut-il savoir demander…. » j’ajouterai encore faut-il « OSER » là est le problème… comme les gens avaient honte(adultes) de ne pas savoir écrire, aujourd’hui on peut avoir honte de ne pas savoir comment faire avec les nouvelles technologies et pas seulement après 70 ans…. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.