Conférence Nouv’Elles avec Pinar Selek

Conférence Nouv’Elles avec Pinar Selek

Conférence Nouv’Elles avec Pinar Selek

Conférence Nouv’Elles avec Pinar Selek

Sous l’impulsion de mon amie autrice, Laurence Dionigi, dont je vous ai déjà parlé, notre association Nouv’Elles a organisé une conférence fort intéressante.

Bonjour tout le monde !

Sur le thème « Faut-il craindre pour nos démocraties en Europe ? », nous avons plongé dans le passé et l’actualité…

Pascale Oddoart, présidente de Nouv’Elles présente le programme en compagnie de l’adjointe au Maire Christian Estrosi, Laurence Dionigi, le directeur de l’IPAG (Business School) qui nous prête régulièrement ses locaux avec beaucoup de bienveillance.

Laurence nous parle de Pinar Selek, car… vous devez vous demander

Mais qui est Pinar Selek ????

Voyons ce que nous en dit Laurence :

Née à Istanbul, notre Turque est tombée dans la marmite politique depuis toute petite puisqu’elle est la petite-fille de l’un des fondateurs du Parti des Travailleurs de Turquie, parti d’extrême gauche dissout en 1992.

Son père est avocat et sa mère pharmacienne.

Suite au 3ème coup d’état organisé par le régime militaire turc, son père est incarcéré en 1980 plus de 4 ans.

Pinar a, alors, à peine 10 ans, des idées de liberté et de revendications plein la tête.

 Elle étudie à Istanbul la sociologie et réalise un travail de recherche sur les opprimés notamment les enfants de la rue, les homosexuels, les trans et les prostituées.

Suite au décès d’un ami kurde, elle s’intéresse à la diaspora kurde au Kurdistan, en Allemagne et en France.

 La police turque l’arrête le 11 juillet 1998. On l’accuse d’avoir participé à un attentat dans le bazar aux épices à Istanbul faisant 7 morts.

On lui demande de livrer le nom des Kurdes qu’elle côtoie dans le cadre de ses recherches et qui appartiendraient au PKK (parti des travailleurs du Kurdistan).

Elle refuse et sera emprisonnée 2 ans et demi et subira des tortures.

Le temps de l’emprisonnement et des tortures

 La Turquie est alors en pleine répression et nombre d’intellectuels, universitaires, artistes, journalistes ou étudiants sont arrêtés.

 S’en suit un procès rocambolesque qui dure depuis 20 ans avec une 1ère libération en 2001, des procès en appel, des faux témoignages…

Pinar est relaxée 5 fois au total mais le procureur fait systématiquement appel.

Le procès suit, à l’heure actuelle, toujours son cours.

C’est l’une des procédures judiciaires les plus longues de l’histoire pénale turque.

Une femme courageuse avec une motivation sans faiblesse 

Loin de baisser les bras, Pınar Selek crée, avec d’autres militantes féministes, l’association Amargi qui s’engage notamment contre les violences faites aux femmes.

Elle quitte la Turquie pour s’exiler deux ans en Allemagne.

Puis, elle s’installe à Strasbourg où elle soutient sa thèse sur les mouvements d’émancipation en Turquie.

Depuis 2016, elle enseigne les sciences politiques à l’Université de Nice-Sophia Antipolis ainsi qu’à Sciences Po à Menton. Elle obtient la nationalité française en 2017.

Ici et maintenant

Aujourd’hui, notre militante, doctoresse en sciences politiques, enseignante-chercheuse, antimilitariste, féministe et libertaire , nous a parlé de la montée des extrêmes en Europe et tente de répondre à la question : Faut-il craindre pour nos démocraties européennes ?

Le débat et la réflexion sont en marche !

Si vous avez l’occasion d’entendre parler de cette jeune femme, n’hésitez pas à aller à sa rencontre.

Pinar donne des conférences partout en France et en Europe.

Son parcours littéraire

Pinar a publié de nombreux articles pour ses recherches mais aussi des livres

  • L’Insolente. Dialogues avec Pinar Selek, Guillaume Gamblin, Paris, Cambourakis, coll. Sorcières, 2019,
  • Travailler avec ceux qui sont en marge, Socio-Logos, avril 2010, no5
  • Loin de chez moi mais jusqu’où ?, Donnemarie-Dontilly, Éditions iXe, coll. « La petite IXe », 2012, 56 p.
  • La Maison du Bosphore, Éditions Liana Levi, Paris, 2013
  • Devenir homme en rampant, Paris, L’Harmattan, 218 p. Paris, 2014(traduction de Sürüne Sürüne erkek olmak paru en 2008)
  • Parce qu’ils sont Arméniens, Éditions Liana Levi, 96 p. Paris, 2015
  • Verte et les oiseaux, Pinar Selek, Elvire Reboulet (ill.), conte illustré traduit du turc par Lucie Lavoisier, éd. Des Lisières, Sainte Jalle, 2017

Informations 

Dans la rubrique « Coups de coeur » vous trouverez des liens vers les outils qui m’ont fait progresser et donner de la visibilité sur la toile et les réseaux sociaux

 

Si vous avez aimé cet article vous pouvez le partager, ça me fera vraiment plaisir. Je vous en remercie vivement par avance.
Vous avez les boutons de partage à disposition.

Vous ne voulez rien louper de mes publications ? Abonnez-vous !
Vous pouvez me suivre chaque jour jour sur InstagramFacebook , twitter , Pinterest 

A tout bientôt mes ami(e)s

Commentaires

  1. Schaetzle dit :

    Très courageuse et vraiment beau parcours je ne la connaissais pas, où que le nom de son père mais effectivement cet article ma donné l envie de m y intéressée d ici peut et de la lire merci pour ces informations claires et précises

    Répondre
    1. Mireilleover60 dit :

      Bonjour
      Oui ne pas manquer une de ses conférences, elle voyage énormément en France et Europe. Belle fin de journée
      MireilleOver60

Posts created 195

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »

La Spiruline

Le plus puissant des aliments, riche en protéines et en fer, pour retrouver forme et vitalité.

%d blogueurs aiment cette page :