Si Pilgrim’s Rest m’était contée

si-pilgrims-rest-métait-contée-17

Si Pilgrim’s Rest m’était contée

Après vous avoir introduits en Afrique du Sud je reviens avec ce petit bijoux ancien !

Je ne résiste pas à vous faire partager cette découverte sous la forme d’une histoire « Si Pilgrim’s Rest m’était contée »…..

Siège de la première ruée vers l’or, en Afrique du Sud, Pilgrim’s Rest est aujourd’hui un des rares villages miniers resté en l’état.

Il n’y a aucune adjonction de bâtiments modernes.

Le charme de Pilgrim’s Rest

C’est ce cachet ancien qui fait le charme de la petite ville.

C’est un nommé Alec Patterson qui découvrit des pépites dans un torrent de la vallée où se situe Pilgrim’s Rest.

Il ne put conserver son secret bien longtemps et bientôt ce sont 1500 prospecteurs qui tamisent à ses côtés.

En 1902, les Boers battirent monnaie ici en utilisant l’or de la mine.

L’activité était déjà bien réduite en 1950.

Et en 1972, le dernier coup de pioche fut le coup de grâce pour la ville …

Chronique d’une ville pas comme les autres, Si Pilgrim’s Rest m’était contée

Pilgrim’s Rest est donc une ancienne ville minière, qui est restée intacte quand les filons se sont épuisés.

Les gens sont partis petit à petit, et personne n’a essayé de trouver une activité de remplacement.

Je pense que personne n’a seulement songé à entreprendre une autre activité

La ville est devenue Monument National en 1986

Aujourd’hui, il y a le tourisme, et pas un seul bâtiment en béton.

Les foyers de Pilgrim’s Rest ont eu de l’électricité avant Londres !!!

La petite ville entière est un musée vivant.

Ici c’est le centre « postal », Musée de l’Imprimerie.

Centre stratégique du bon développement d’une ville  : le bureau de poste, télégraphe, téléphone, presse….

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Toutes les communications passaient par là.

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Il y a une presse dans l’arrière boutique, prête à fonctionner. Un journal était édité régulièrement.

S’appelant d’abord « Gold news », puis « Goldfields Mercurey » enfin « Pilgrim’s Rest and Sabie News ».

Lieu incontournable de la prospérité de la ville, les installations y étaient à la pointe du progrès.

Le garage central authentique

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Un autre point stratégique d’une ville le carburant !

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Magnifique la pompe !

si-pilgrims-rest-métait-contée-

L’ambiance est vraiment bien conservée

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Qui dit chercheurs d’or, dit aussi exploitation des instincts d’hommes seuls (souvent) à optimiser… D’où les machines à sous… le Far West quoi ! Une vraie pièce de musée.

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Mais aussi la santé à ménager, ici c’est le téléphone du docteur..

si-pilgrims-rest-métait-contée-

les outils d’extraction..

On trouve une exposition fort intéressante de voitures et cette incroyable moto préparée pour le « Paradise Rallye »

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Habituellement, dans mes voyages, je chevauche de vieux clous, mais ici j’ai monté d’un cran mes capacités financières !!!!

Le Grand Bazar Dredzen, le shopping center incontournable jusque 1950

Des clous aux bas les plus fins, tout se trouvait réuni ici…

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Dans un joyeux bric à brac

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Tantôt raffiné, tantôt assurant le quotidien , mais toujours bien fourni.

 

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Et voilà que nous parlons avec le gardien, qui s’avère être un globe-trotter !

Fier de connaître Paris où il a séjourné plusieurs semaines, sous le charme.

Du coup, il nous a permis d’essayer tous (presque) les chapeaux !!!! Aux anges, la Mimi ! des petits chefs d’oeuvres

Si Pilgrim’s Rest m’était contée, c’est aussi la reconversion d’aujourd’hui

De nouvelles activités émergent pour attirer le touriste, comme ce bestiaire en perles, exposé dans la rue

si-pilgrims-rest-métait-contée-

ou cette fileuse de soie qui travaille à même le trottoir

si-pilgrims-rest-métait-contée-Et des N’débélés, cool, dans la rue , elles aussi

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Sweet life or street life, on ne saisit plus la différence !!!

Et quand l’heure du repas arrive, par l’odeur alléchés…

C’est direction le « Royal Hôtel », tout autant d’origine.

Les serveuses en broderie anglaise, servent des T.Bones de 500 g, engloutis en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire  !!!!

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Le plastique vert, c’est moins top et surement pas d’époque !!!! Mais c’est un petit extra, on va dire !

si-pilgrims-rest-métait-contée-

Notre visite dans cette ancienne ville minière s’est donc terminée sur une belle assiette ;

C’est aussi le voyage, la nourriture ! Car il faut bien y penser chaque jour…et c’est un des charmes, ou pas ! Rarement quand même, le « pas ».

Toutes les personnes qui travaillent sur le site vivent maintenant dans une ville moderne juste à côté.

A bientôt les ami(e)s friands de belles histoires 

 

 

Téléchargez vos cadeaux de bienvenue
Inscrivez votre nom et votre email pour recevoir gratuitement vos 2 guides : "7 astuces pour voyager moins cher" et "10 conseils pour rester en forme après 60 ans"
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Nous respectons votre vie privée.

You may also like

6 commentaires

  1. incroyable ville ,insoupçonnable en Afrique et un joli saut dans l’histoire des chercheurs d’or belle découverte Mireille a découvert une pépite ….bisous

    1. Comme tu dis voir une ville pareille en Afrique… Mais il y a eu longtemps les « blancs » qui dominaient et voulaient vivre comme le « chez eux » d’avant l’Afrique… Non je ne vais pas polémiquer là-dessus !!! LOL ! Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.