Images d’Ethiopie au fil des étapes

images d'ethiopie au fil des étapes 1

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, c’est par ICI

Images d’Ethiopie au fil des étapes

Je vous ai promis des Images d’Ethiopie au fil des étapes… moins de blabla et plus de couleurs !!!!

La cérémonie du café

Un incontournable qui ponctue la vie de tout Ethiopien est le cérémonial du café. On le trouve vert et à chaque pause café, on le fait griller sur du charbon de bois : dans le salon, dans la rue, dans l’église… où que se trouve un Ethiopien, il n’échappe pas à ce rituel. Je devrais parler d’Ethiopienne, car évidement c’est la femme qui est maîtresse de cette charge, elle qui garde la clé du coffre à café . Nous y avons eu droit lors de notre visite chez les amis à Addis Abeba, comme je vous le disais dans mon article précédent

Après le café nous avons déjeuné. Les fameuses crêpes fourrées… Un grand moment que les enfants ne sont pas près d’oublier !!! Moi non plus d’ailleurs, la bouche arrachée !

Quelques vues d’Aksoum, déclarée patrimoine mondial de l’ UNESCO en 1980 :

Je rappelle que celle ville est dans le Nord de l’Ethiopie, région du Tigré, ancienne capitale du Pays de Pount.

Les monuments sont très souvent ornés de l’Ibex, vénéré de tout temps . L’Ibex est un bouc originaire des Alpes du Sud-Est, il vit aussi en Ethiopie. (il est un des animaux totem des scouts…)

Comparaison entre la sculpture et l’animal 

images d'ethiopie au fil des étapes

Images d'ethiopie au fil des étapes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On trouve à Aksoum des stèles et des tombeaux.

Deux cents stèles ont été mis au jour. Beaucoup sont à terre, cassées. Il y a beaucoup à faire encore.

images d'ethiopie au fil des étapes

images d'ethiopie au fil des étapes

 

 

Une tablette d’écriture ancienne, pas si éloignée de l’amarhique contemporain. L’amarhique est la langue reconnue langue de travail mais a perdu son statut de langue officielle, parmi les 100 langues parlées en Ethiopie, toutes officielles…

 Yeha, village de pélérinage du Tigré

Depuis Aksoum nous nous sommes rendus dans le village de Yeha. Je vous ai déjà donné un aperçu de funérailles sur la place du village. Il y a dans ce village des ruines, une tour notamment, qui date du 8ème ou 7ème siècle avant Jésus Christ. Yeha abrite également un monastère de l’église éthiopienne orthodoxe, grand lieu de pélérinage. Nous y avons rencontré donc beaucoup de touristes d’un autre type. Ravis d’échanger avec d’autres touristes, sur des mêmes lieux mais avec d’autres yeux :

images d'éthiopie au fil des étapes

 

Un guide nécessaire et bien sympathique

Le rasta, comme il se faisait appeler, en bleu, a été notre guide depuis Aksoum, pour rayonner alentours. Nous avons loué un tacot rafistolé avec de la ficelle, et il nous a conduit le long des pistes poussiéreuses. Pas triste l’équipée ! Il ne manquait ni d’humour ni de gentillesse. Un bon moment.

images d'éthiopie au fil des étapes

Des yeux vert clair incroyables ! Il semble très inspiré

 

Des images d’Ethiopie au fil des étapes particulièrement émouvantes

images d'ethiopie au fil des étapes

De Yeha on peut voir ces collines (notez le ciel bleu limpide) avec un peu d’imagination, celle de gauche représenterait un lion. C’est de là que vient la légende du lion d’Ethiopie. L’Empereur Haïlé Salassié ne se déplaçait jamais sans ses lions (il est venu en France avec !)

Le « clou » du voyage : Lalibela, les images d’Ethiopie au fil des étapes sont vraiment là.

Oui c’est quand même pour ces églises que nous sommes venus au départ !

Lalibela se situe à 2630m d’altitude. Au XIIIème siècle, l’expansion de l’Islam rend difficiles les pélérinages vers Jérusalem. Le roi Gebre Meskei Lalibela décide de faire construire « son » Jérusalem. C’est ainsi que verront le jour 11 églises taillées directement dans le granit et seront souterraines. Certaines sont encore en activité, et nous avons pu même assister à une messe.

Lalibela pratique

Attention : nous avons pris un guide, depuis la ville, pour pouvoir assister à une messe. Il faisait nuit quand nous sommes partis et arrivés. A Lalibela, les alentours sont très cahotiques, il est très facile de se faire une entorse. Je me suis rattrapée plusieurs fois au guide ou aux enfants, comme eux-mêmes. Eh oui, leurs messes sont aux aurores, soit pour éviter la chaleur… soit les hordes de touristes !

A la fin de la vidéo, vous me verrez en train de raccommoder la toile d’un marchand ambulant, sur le chemin de retour vers la ville. Une façon comme une autre de tisser des liens !!!

Lalibela , patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978.

En 2000, une grande initiative de protection a été décidée. Des Italiens ont été choisis. Ils ont construit des sortes de hangars au-dessus  de certaines églises. On dirait des stations services… Heureusement Bete Giyorgis a été épargnée du massacre. Aujourd’hui, non seulement ces hangars de tôles sont laids, ne servent à rien mais en plus, ils menacent de s’effondrer… sur les églises qu’ils devaient sauvegarder. No comment.

Encore quelques images d’Ethiopie au fil des étapes

images d'éthiopie au fil des étapes

L’Ethiopie c’est aussi la source du Nil bleu

Fleuve mythique de l’Afrique de l’Est. Il prend sa source au niveau du lac Tana, dans la région de l’Amhara.

A 30 km en aval du lac et la ville de Bahir Dar, il y a les chutes (Tis Abay : eaux fumantes) Dans un paysage bucolique, et après avoir traversé sur un esquif bien léger et rafistolé tant bien que mal, nous avons vu les chutes. Ensuite, le Nil Bleu poursuit son aventure en Ethiopie sur 800km. Il rejoint le Nil Blanc à Khartoum, au Soudan. Le fleuve, aux nombreuses légendes, poursuit son parcours ponctué de bien pittoresques paysages.

images d'éthiopie au fil des étapes

Gondar, ancienne capitale royale

La ville de Gondar se situe au Nord-Est du lac Tana. Souvent occupée, pillée, bombardée, elle présente encore pas mal de ruines en bon état de conservation. Plusieurs palais notamment, tiennent bien le choc des perturbations.

images d'éthiopie au fil des étapes

Dans l’enceinte d’un des châteaux , et pour la petite histoire, les cages où le dernier Négus enfermait ses lions….

Pour le plaisir, quelques portraits de ces hommes, femmes et enfants magnifiques et authentiques.

images d'éthiopie au fil des étapes

Un paroissien aux yeux vifs, autour de Lalibela.

images d'éthiopie au fil des étapes

Cette femme magnifique, fabriquait les énormes crêpes de leur quotidien, devant sa case, en bord de route entre Lalibela l’ancienne et le village. Leurs crêpes font bien 50 cm de diamètre, c’est leur nourriture de base. Ils remplissent ensuite avec du poulet, des oeufs, des sauces et surtout du piment , très très très très fort ! Nous n’avons pas pu….le feu dans la bouche, je ne vous raconte pas.

images d'éthiopie au fil des étapes

« Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux….un couvercle de boîte, un bout de bois, un papa compréhensif…. »

J’aurais encore beaucoup à écrire sur l’Ethiopie… Mais d’autres aventures nous attendent !!!

Guide indispensable papier pour l’Ethiopie :  Petit Futé Ethiopie

Prochain rendez-vous  une petite pause française !!!!

A tout bientôt, ici ou ailleurs !

 

Téléchargez vos cadeaux de bienvenue
Inscrivez votre nom et votre email pour recevoir gratuitement vos 2 guides : "7 astuces pour voyager moins cher" et "10 conseils pour rester en forme après 60 ans"
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Nous respectons votre vie privée.

You may also like

2 commentaires

  1. belle suite avec toujours autant de détails bien sympas et de très jolies photos …suite du voyage intéressante merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.