Revue de théâtre à Paris en décembre

Revue de théâtre à Paris en décembre

Revue de théâtre à Paris en décembre

Revue de théâtre à Paris en décembre

Après divers spectacles dont je vous parlais dans des articles précédents, voici deux pièces à voir avant la fin de l’année pour la première, avant le 12 janvier 2020 pour la seconde

Bonjour mes ami(e)s !

Mais alors, pourquoi deux pièces d’un coup cette fois-ci ?

Qu’ont-elles en commun ?

Tout simplement ce sont deux « seul en scène », écrites et interprétées par les auteurs eux-mêmes !

On commence par « Coulage de béton sur fleur éclose » qui se joue tous les vendredis à 21 h 30

Au théâtre de la Croisée des Chemins, situé 43 rue Mathurin Régnier dans le 15 ème arrondissement de Paris (metro Volontaires ou Pasteur)

Ce spectacle est présenté par Jack Line  (alias Jacqueline)

Cette pièce se veut poétique, un brin déjantée.

La sobriété kitch de la scène plante le décor…

Le créateur parle du scandale de sa poésie conflictuelle et de sa féminité racaille d’intérieur.

Des formes de One Man show hétérogènes et improbables, entre la poésie, le stand-up, le théâtre, et contre une idée dominante de l’humour scénique.

Forme inhabituelle de « seul en scène », avec des touches absurdes et expérimentales…

Une dégaine nonchalante, sur un ton monocorde.

Nous touchons là le genre surréaliste, à la fois absurde et poétique.

Jack Line a écrit, mis en scène et interprète lui-même sa création.
Jusqu’au 27 décembre prochain.

Le jour où j’ai découvert que j’étais juif

Encore un « seul en scène », mais d’un tout autre genre.

Ce spectacle se joue au Théâtre de l’Archipel , 17 boulevard de Strasbourg dans le X ème arrondissement de Paris. Métro Strasbourg Saint Denis

Nous sommes à Grenoble.

Le narrateur a 10 ans.

Sa copine Christine lui propose de lui montrer ses seins s’il baisse son pantalon.

Très intimidé, Il refuse tout net.

Et alors là, avec l’innocence ou la perfidie de l’enfance, Christine le taxe d’un :

« Je sais pourquoi tu ne veux pas me le montrer !

Parce que tu es juif et que tu as le zizi coupé en deux ! »

C’est la stupéfaction chez ce garçon qui se croyait Grenoblois, « comme tout le monde »

C’est le rush des questions « ma mère sait-elle qu’elle a mis au monde un enfant juif ?

Doit-il lui dire ?

Et surtout : comment arrêter d’être juif et devenir un vrai Grenoblois, « comme tout le monde « ?

Sur un texte profond, avec beaucoup d’humour et de pudeur, nous assistons à une interprétation délicate.

On attend haletant ce qui va sortir de cette nouvelle.

C’est à la fois drôle et poignant.

La vie de cet enfant et l’Histoire, avec un grand H se mêlent avec beaucoup de finesse.

A voir assurément.

De et avec Jean-François Derec dans une mise en scène de Georges Lavaudant.

Vous pouvez voir cette délicieuse pièce jusqu’au 12 janvier 2020

Le mot de la fin

Dans la rubrique « Coups de coeur » vous trouverez des liens vers les outils qui m’ont fait progresser et donner de la visibilité sur la toile et les réseaux sociaux  

      Mes coups de coeur  

 

Cet article vous a plu ? Vous pouvez le partager, ça me fera réellement plaisir. Je vous en remercie vivement par avance.
Vous avez les boutons de partage à disposition.

Vous ne voulez rien louper de mes publications ? Abonnez-vous !
Vous pouvez me suivre chaque jour jour sur InstagramFacebook , twitter , Pinterest ou tumblr !

A tout bientôt mes ami(e)s

Renseignements et réservations « La croisée des chemins » 

Pour le théâtre de l’Archipel 

Commentaires 

  1. Janachète sur

    Il y a plein de choses intéressantes à voir à la capitale ! Hélas je n’y serai pas .
    Tu nous raconteras .
    Belle soirée !

     
    • Mireilleover60 sur

      Mais je te raconte déjà ma chère Jany.

       
Posts created 212

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :