Kawah Ijen les forçats du soufre

Kawah Ijen les forçats du soufre

Kawah Ijen les forçats du soufre

Kawah Ijen les forçats du soufre

En Indonésie, au Kawah Ijen les forçats du soufre, ont forcé notre admiration.


Bonjour les ami(e)s

Aujourd’hui nous allons parler d’un groupe d’îles très réputées depuis que Bali est devenue une destination chouchou des touristes

Carte Wikipedia 

Situées au-dessus de l’Australie avec laquelle se réalisent de nombreux échanges.

Longtemps sous tutelle hollandaise, l’Indonésie est indépendante depuis le 17 août 1945.

Elle est composée de milliers d’îles et Jakarta, située sur l’île de Java en est la capitale.

Appelé le volcan vert, le Kawah Ijen culmine à 2400 m.Il est situé à l’est de l’île de Java.
Vert ? 
A cause de son lac vert émeraude, dans lequel il ne faudrait pas tremper sa main….

Volcan au repos mais plein de petits soubresauts, depuis 2003, qui peuvent empêcher d’aller respirer sa fumée pleine de soufre
Mais surtout retirer le salaire de ces dizaines de bougres qui extraient le soufre (utilisé pour le raffinage du sucre de canne…) grâce auquel ils survivent.

Au Kawah Ijen les forçats du soufre « aiment » leur métier ?

Si l’on mécanisait l’extraction… ils seraient les premiers à s’y opposer.
Pour quelques milliers de roupies (250/kg exactement) ils parcourent 20 km avec 60 à 120 kg sur le dos  ….

 

Répartis dans deux paniers en suspension sur les épaules.
Pour s’en sortir, ils font 2 rotations par jour. Il faut monter jusqu’au bord du cratère, puis descendre dans la fumée, remplir les paniers de soufre solide, remonter jusqu’au camp, effectuer le pesage et redescendre jusqu’à la coopérative !!! Sans rien sur les épaules, nous descendions cette pente plus vite que nous le souhaitions… imaginez avec 120 kg, des bottes trop grandes, des tongs ou pieds nus ….

Et puis, les touristes leur donnent quelques dollars ou euros pour quelques débris qu’ils rapporteront en souvenir !!!
C’est un spectacle qui vous prend les tripes.

Descente vers l’extraction


Dans les fumerolles


Remplissage des paniers


Arrimages des blocs

Une grande leçon d’humilité par les forçats du Soufre

Après avoir remonté la pente raide depuis le cratère, pesage des paniers.


Dans la cabane, un contrôleur note le poids de chacun.

La pause avant de repartir vers la coopérative
Dans la descente avec les paniers…


Certains présentaient des abcès durcis aux points d’appui du bambou.

Ces jeunes avaient réussi à avoir des baskets.
Je reviendrai sur ce merveilleux pays, malgré tout, avec la visite d’un autre volcan éteint, le Bromo.

Indonésie pratique

S’il y a une destination qui demande d’ éplucher au maximum les prix des différentes compagnies, c’est bien l’Indonésie !
Selon votre point de départ, Paris ou province, avec ou sans escale (s), arrivée Jakarta, Bali ou autre, dates, en avance ou en dernière minute, dates flexibles ou pas, vous serez singulièrement perplexe devant le choix que les îles de la Sonde vous offrent !

Peut-être que le choix avec escale, vous offre une opportunité de passer 48 heures à Hong Kong (British Airlines) ou, comme nous, 48 heures à Singapour (une merveille !)

Formalités

Comme presque partout aujourd’hui, passeport valide 6 mois après la date de sortie d’Indonésie.
Depuis le 1er juillet 2015, l’Indonésie a pris la décision de supprimer le visa pour les ressortissants français qui effectuent un séjour de moins de 30 jours.

Au-delà, vous devez vous procurer un visa à l’arrivée. Mais renseignez vous auprès de  l’Ambassade d’Indonésie à Paris ou au Consulat de Marseille

  • Ambassade d’Indonésie en France 47, rue Cortambert, 75116 Paris. M. : Passy. Tél. : 01 45 03 07 60. du lundi au vendredi de 9 h 30 à 12 h 30.
  • Consulat d’Indonésie : 25, boulevard Carmagnole, 13008 Marseille. Tél. : 04 91 23 01 60 du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h.

Ambassade de France en Indonésie

  • Jakarta : Ambassade : Tel : (24H/24) : (62) (21) 23 55 76 00
  • Yogyakarta : agence consulaire : (62) 274/566 520 ou 547 409
  • Denpasar : agence consulaire : (62) 361/285.485

En terre indonésienne

Vous n’avez pas le droit d’importer :

  • une quantité d’alcool supérieure à un litre
  • + de 200 cigarettes.
  • les médicaments chinois ou les publications en caractères chinois, sont proscrits.
  • Si vous emportez un appareil neuf ou récent (app. photo…), emportez un double de la facture pour éviter les problèmes avec la douane au retour.

En repartant

Vous n’avez pas le droit d’exporter : d’antiquités véritables et certains coquillages (affiches dans les aéroports)

Santé

Aucune vaccination  obligatoire mais les standards  conseillées : tétanos, diphtérie, polio, typhoïde, hépatites
Vérifier leurs mises à jour ( photocopie de vos vaccins, toujours bon à avoir).
Attention à la rage, des cas ont été signalés à Bali. Si vous voyagez avec des enfants, empêchez les de touchez les bêtes errantes.

En principe… il n’y a pas de paludisme à Bali, à Java… c’est selon votre interlocuteur. Mais il y a la dengue …Donc, pour nos amis moustiques, prévoyez un répulsif contenant du d-e-et, vous pouvez aussi imprégner vos vêtements.Toujours en principe, vous trouverez des moustiquaires dans les hébergements. Perso, j’emporte toujours les nôtres, par prudence.Un principe récurrent pour les voyages lointains, consultez votre médecin, le service « Santé Voyages ou Institut Pasteur

Autres conseils de prévention santé

Comme en France d’ailleurs (!) se laver souvent les mains est un bon réflexe.
Prévoyez un gel ou liquide antiseptique en 100 ml. Vous en trouvez partout : pharmacies, Primark, grandes surfaces et, en général, sous votre nez près des caisses.

Manger la viande bien cuite, ils font ça tout le temps en Indonésie
Ne jamais laisser une plaie, si minime soit-elle, sans traitement (voir mon e-book voyages à ce sujet)

Ne buvez pas l’eau du robinet. Vous trouvez de l’eau en bouteille partout. Les Indonésiens boivent de l’eau bouillie, vous pouvez les suivre..
Ne vous approchez pas des volailles ou des oiseaux sauvages, ou en tout cas de leurs déjections. La grippe aviaire rôde toujours.

N’oubliez pas vos médicaments usuels perso.

Il y a de la clim partout… Si vous êtes sensibles aux rhumes, bronchites, emportez un traitement au cas où
Pour la trousse premiers soins, voir aussi mon e-book qui est complet sur ce chapître

Spécial dames : serviettes et tampons sont difficiles à trouver. Pensez à prendre votre ration.

Sécurité

L’Indonésie est, de façon générale, un pays sûr, dans lequel on peut voyager sans difficultés (7 millions de touristes par an). Consignes de prudence basiques tout de même, comme en France.
En revanche, le danger là-bas vient de l’activité volcanique

  • en cas de tremblement de terre :
    A l’intérieur : s’éloigner des fenêtres, des murs extérieurs, meubles, tableaux, luminaires susceptibles de se renverser, s’abriter sous une table solide ou tous meubles résistants ou rester debout sous un encadrement de porte.
    A l’extérieur : s’efforcer d’atteindre un espace libre, loin des arbres, poteaux électriques, murs ou bâtiments. Dans un véhicule, s’arrêter au bord de la route et attendre à l’intérieur la fin des secousses
    En cas d’alerte au tsunami :
    Ne restez pas dans les zones proches de la côte si un tremblement de terre important vient d’avoir lieu. Restez hors de la zone dangereuse tant qu’un avis de retour à une situation normale n’a pas été émis par les autorités compétentes.

Concernant la drogue :
Les autorités indonésiennes sont très sévères. Aucune  n’est tolérée

Dans tous les cas, n’oubliez pas, qu’à tout moment, y compris le jour du départ, vous pouvez ou vous devez, consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères 

Retrouvez l’article sur notre voyage en Indonésie avec le lever de soleil sur le volcan Bromo ICI 

Avec CIVITATIS ce sont de superbes découvertes indonésiennes qui vous attendent, aussi bien classiques qu’ inattendues 

formations

Dans la rubrique « Coups de coeur » vous trouverez des liens vers les outils qui m’ont fait progresser et donner de la visibilité sur la toile et les réseaux sociaux

 

Si vous avez aimé cet article vous pouvez le partager, ça me fera vraiment plaisir. Je vous en remercie vivement par avance.
Vous avez les boutons de partage à disposition.

Vous ne voulez rien louper de mes publications ? Abonnez-vous !
Vous pouvez me suivre chaque jour jour sur InstagramFacebook , twitter , Pinterest 

A tout bientôt mes ami(e)s

Commentaires 

  1. trublion 

    J’ ai eu l’ occasion d’ en voir des reportages, et c’ est vraiment l’ horreur pour pour ces forçats !
    Je ne vois pas trop comment on pourrait utiliser d’ autres moyens de transport, mais au moins pourrait on bien les payer
    Bonne journée
    Bises

     
    • Mireilleover60 

      Bonjour. Oui c’est mon avis , le cercle vicieux du coût de revient…. Belle semaine. Bizzzz Mireille

       
  2. sylvie SCARTONI 

    Alors moi je ne connaissais pas ce JOB!!!! éprouvant et insalubre mais au moins ils en ont un …avec un peu de recherches je suis sûre que cela pourrait être moins pénible et plus rentable merci Mireille pour cette découverte à plus
    Bisous Sylvie

     

    • Mireilleover60 

      Très dure la vie pour certains !!! Bisous Sylvie

       
Posts created 211

Laisser un commentaire

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
Translate »
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
%d blogueurs aiment cette page :